Les bases

L’alimentation entière et végétale en quelques mots

Cet article fait écho à l’épisode 1 du podcast « Manger végétal » que vous trouverez ici :

Manger Végétal – Le podcast

WFPB pour Whole Food Plant Based, est un acronyme né outre Atlantique grâce au Docteur Colin T. Campbell dans les années 1980. Il s’agit d’une alimentation sans aliments transformés ou raffinés (whole foods) et basé sur le végétal (plant based).

Le docteur Campbell a voulu utiliser ce terme pour dissocier ce type d’alimentation du véganisme, qui est avant tout éthique. (plus d’info sur le Dr Camptell et son travail ici)

Pour rappel, le véganisme consiste à ne pas manger d’animaux, de sous-produits animaux, de produits issus de l’exploitation animal mais aussi à ne pas porter de cuir, de laine ni utiliser des produits de beauté testés sur les animaux ou contenant des ingrédients animaux. C’est un mode de vie qui vise à éliminer toute forme de cruauté envers les animaux.

Le Dr Campbell, en utilisant le terme « plant based » fait le distingo entre l’aspect éthique et l’aspect santé (les 2 étant bien entendu compatibles!)

L’alimentation entière et végétale ne contient donc :

  • aucun sous-produit animal (lait, œuf, beurre, crème…)
  • aucune chair animale (ni viande, ni poisson)
  • aucun aliment transformé (simili carné au soja, chips, substitut de fromage…)
  • aucune huile raffiné (non, même pas d’huile d’olive !)

Mais en revanche elle consiste à manger tous les légumes, fruits, céréales, noix, graines, légumineuses et autres algues que la nature nous offre dans la forme la plus entière possible.

Les recherches en matière d’alimentation entière et végétale ont été nombreuses outre Atlantique. En voici quelques exemples :

Le Dr Caldwell Esselstyn a publié de nombreux articles sur des études cliniques où les patients ont vu une amélioration, voir une régression de leurs pathologies cardiovasculaires : http://www.dresselstyn.com/site/articles-studies/

Le Dr T. Colin Campbell a publié de nombreux articles qu’il a ensuite vulgarisé dans ses livres « The China Study » (L’enquête Campbell en VF) et « Whole » (non traduit à ma connaissance). L’étude sur l’alimentation végétale en Chine, à l’origine du mouvement est ici : Diet, lifestyle, and the etiology of coronary artery disease: the Cornell China study.

Le Dr John McDougall a commencé dans les années 80-90 à proposer des programmes de séjours immersifs centrés sur une alimentation végétale et entière. Il a pu documenter les résultats obtenus sur tous les plans (cholestérol, pression artérielle, arthrose, diabète) dans de nombreuses publications scientifiques. Effects of 7 days on an ad libitum low-fat vegan diet: the McDougall Program cohort. Il est également l’auteur d’un livre référence « The starch solution » et d’un grand nombre d’ouvrages sur le sujet.

En 1990, le Dr Dean Ornish prouve avec son Lifestyle Heart Trial qu’il est possible de faire régresser les pathologies cardiovasculaires grace à l’alimentation.

La liste est longue et loin d’être exhaustive. Malheureusement, très peu de ces travaux sont connus dans le monde francophone. J’espère donc via ce site et le podcast répandre la « bonne nouvelle » végétale aux francophones.

Pour ceux qui sont omnivores et souhaitent passer au tout végétal dans un premier temps, quelques ressources utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.