Divers

Le placard de base

[Cet article va de paire avec l’épisode 3 du podcast Manger Végétal]

L’idéal pour manger entier et végétal avec succès c’est d’être toujours prêt ! (« Scout toujours … »). Quand les placards et le congélateur sont vides, on est plus vite tenté par la livraison de junk food.

Je reprends ici l’article que j’avais publié sur Interprétations Culinaires il y a quelques années…

Lorsqu’on se lance dans une alimentation qui change de ce dont on avait l’habitude, il est très important d’être préparé ! Si un soir, vous vous rendez compte que vous n’avez rien sous la main, il sera facile et tentant de revenir vers vos vieilles habitudes (de fast food, livraison à domicile, j’en passe et des plus grasses !).

Avoir un placard bien achalandé est la manière la plus sûre de réussir. Voici donc quelques conseils maison (rien de bien sorcier mais ça peut servir), suivi d’une liste d’ingrédients de base.

  1. Ça coule de source, mais éliminez tous les aliments « tentants ». Attention, on ne jette pas, le gaspillage alimentaire est une aberration ! Donnez, à vos amis, au SDF qui vit au pied de votre immeuble, à une association. Oui, vous pouvez aussi manger ces dernières victuailles, mais attention à ne pas vous dire « foutu pour foutu » et à dévorer 5 paquets de gâteaux industriels … Il faudra des jours pour que votre petit corps s’en remette !
  2. Profitez-en pour faire un grand ménage de votre frigo !… à grand coups de vinaigre blanc infusé aux agrumes, cela va de soi 😉
  3. Réunissez dans un coin du frigo les aliments non WFPB que vous devriez garder. Si, par exemple, votre conjoint ou votre coloc ne mange pas comme vous. Loin des yeux, loin du cœur. Pour tout vous dire, c’est mon cas : Monsieur à une petite planque à fromage dans le frigo… Nous sommes un couple mixte !
  4. Récupérez autour de vous, idéalement chez les mamies et les grand-tantes, des bocaux vides pour stocker tous vos produits en vrac. J’aime avoir des contenants transparents, je n’ai qu’à jeter un coup d’œil à l’étagère pour y glaner des idées.
  5. Restez simple ! Au début, pas besoin d’avoir 8 céréales entières différentes ou toutes les variétés de haricots de la planète ! Vous étofferez votre collection au fur et à mesure des recettes, tout est toujours substituable .

 

  • Les conserves :
  • Haricots blancs, rouges, noir
  • Pois chiche
  • Tomates concassées
  • Maïs
  • Champignons
  • Haricots verts
  • Au congélateur :
  • Brocoli en fleurette
  • Julienne de légume
  • Petits pois
  • Poivrons en lanière
  • Epinards en branche
  • Choux de bruxelles
  • Dans les placards :
  • Pâtes complètes (ou semi-complètes)
  • Riz
  • Quinoa
  • Semoule/Boulgour
  • Flocons d’avoine
  • Lait végétal
  • Lentilles corail
  • Condiments, épices et graines :
  • Sauce soja
  • Moutarde
  • Concentré de tomate
  • Vinaigre balsamique
  • Epices (ail en poudre, oignon en poudre, cumin, paprika fumé, herbes de Provence)
  • Tahini (idéalement de magasin oriental plutôt que de magasin bio)
  • Levure maltée
  • Sirop d’érable ou de dattes
  • Graines de lin, de sésame, de chia
  • Amandes, noix de cajou

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.